La pilosité du sexe fait l’objet d’un véritable débat au niveau de la société, que ce soit pour les hommes ou pour les femmes. Elle répond à une question esthétique, une question de sensualité et une question de santé. Si certaines personnes adoptent actuellement pour l’élagage tendance du sexe, d’autres préfèrent l’épilation intégrale. Puis, il y a celles qui préfèrent laisser pousser les poils comme la nature nous les a offerts. Cette tendance est définie par tranche d’âge.

La tendance chez les jeunes de moins de 25 ans

Chez les jeunes de moins de 25 ans, l’épilation intégrale est à la mode. Les parties génitales imberbes séduisent les hommes comme les femmes. En effet, de nombreux jeunes hommes sont également attirés par l’épilation de leur toison génitale. La tendance zéro poil vient surtout de la culture porn. En effet, les jeunes associent les poils à la saleté. Donc, pour eux, il est tout à fait normal de se raser ou même d’opter pour une épilation définitive.

La tendance chez la génération in between

On appelle génération in between les personnes entre les trentenaires et les quadras. Il est de coutume chez cette tranche d’âge de garder un peu de sa toison. Les femmes de cet âge optent plutôt pour une épilation semi-intégrale ou échancrée que l’on appelle également maillot américain. Ceci est également valable pour les hommes qui préfèrent élaguer et rafraîchir de temps à autre leur toison. Il faut toutefois souligner qu’il y a une grande différence entre une femme de 30 et 40 ans.

La tendance chez les plus de 50 ans

À partir de 50 ans, la plupart des femmes adorent être totalement à poils. Le poil au naturel sur les parties génitales rassure ces femmes, même si elles aiment garder leurs jambes et leurs aisselles à blanc. Le maillot reste classique et poilu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench